Deprecated: Elementor\DB::is_built_with_elementor est obsolète depuis la version 3.2.0 ! Utilisez Plugin::$instance->documents->get( $post_id )->is_built_with_elementor() à la place. in /home/cocofrietx/www/wp-includes/functions.php on line 5323
10 astuces pour prendre soin de ses vêtements - Coco Friendly

10 astuces pour prendre soin de ses vêtements

Vous connaissez le leitmotiv : « Consommer moins, mais mieux » ; c’est LE premier réflexe à adopter lorsque l’on souhaite réduire notre empreinte au quotidien. Côté mode, c’est pareil !

En 2021, on ne peut plus décemment ignorer les conséquences humaines et environnementales qu’induit chaque étape du cycle de vie d’un vêtement. Plus vous investirez dans des pièces qualitatives dont vous prendrez soin, moins vous aurez besoin d’en acheter. Pour apprendre à reconnaitre un vêtement de qualité, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.

Ici, nous vous livrons 10 astuces qui vous permettront de conserver vos habits en bon état, le plus longtemps possible. Un meilleur entretien de votre dressing vous laissera aussi l’éventualité de donner une seconde vie aux pièces dont vous souhaitez vous débarrasser, grâce à la revente ou à l’upcycling par exemple.

Les réflexes à adopter avant de laver des vêtements

tri-des-vetements
1 — Réduire la fréquence de lavage. Les bas (jupes, shorts, pantalons) et pulls/sweats n’ont pas besoin d’être nettoyés après chaque utilisation. Chaque machine abime les fibres textiles, gaspille de l’eau, et libère des microparticules de plastique dans les eaux usées. Bien qu’il s’agisse simplement d’appuyer sur un bouton, il ne faut pas considérer cette tâche ménagère comme un geste anodin. Au contraire, réfléchir à la nécessité de chaque cycle fait partie du mode de vie écoresponsable.

 

2 — Faire sa lessive naturelle soi-même afin qu’elle ne contienne pas de composants nocifs pour l’environnement ou pour la santé. Le DIY permet aussi de réutiliser toujours les mêmes contenants, et in fine, de réduire ses déchets. Si c’est trop fastidieux, mieux vaut privilégier une lessive bio et sans produits toxiques.

 

3 — Utiliser des sacs de lavage filtrants, type Guppy Friend, afin de retenir une partie des microplastiques. Diminuer le nombre de particules rejetées est primordial pour la préservation des océans et de la biodiversité marine. Ce geste s’avère également important pour notre santé puisque ce plastique invisible termine dans nos estomacs, lorsque l’on mange du poisson. Pour réduire cette pollution, il suffit de disposer les vêtements contenant des fibres synthétiques (polyester, polyamide, acrylique, etc.) dans un sac filtrant. Ce dernier permet par ailleurs d’améliorer la durabilité des tissus en limitant les frottements.

 

4 — Fermer les braguettes, les boutons, les attaches de soutien-gorge, et tout ce qui peut s’accrocher au reste du linge. Pour les préserver, mieux vaut placer la lingerie fine, et autres pièces qui contiennent de la dentelle, dans un filet de lavage (classique pour les matières naturelles ou sac filtrant pour les matières synthétiques).

Lors d'un lavage en machine, il est conseillé de...

machine-a-laver
5 — Optimiser chaque cycle en remplissant la machine au maximum conseillé, tout en séparant le clair, le foncé et le rouge. Attention à ne pas saturer le tambour pour autant, sans quoi les vêtements risquent de ne pas être correctement lavés. Privilégier le lavage à la main pour les pièces les plus délicates (soie, dentelle très fine, mailles fragiles…).

 

6 — Laver certains vêtements à l’envers : les jeans pour limiter leur décoloration, les gilets pour prévenir les accrocs des boutons ou fermetures éclair, les sweats et tee-shirts imprimés, brodés, ou floqués pour éviter que les frottements ne les détériorent.

 

7 — Choisir un programme adapté, toujours le plus délicat possible, et un lavage à 30° ; cette température est suffisante pour que les vêtements redeviennent parfaitement propres. Ne pas dépasser les 800 tours par minutes pour l’essorage. Les fibres ressortiront moins froissées et s’abimeront moins dans la durée.

Les réflexes à adopter pour des vêtements qui durent

Sèche linge à l'air libre
8 — Préférer le séchage à l’air libre au sèche-linge. Il permet de ne pas utiliser d’électricité, de ne pas exposer les fibres à la chaleur et de réduire les frottements. Le séchage en extérieur reste le meilleur moyen d’éviter les odeurs indésirables, mais jamais au soleil afin de prévenir la décoloration. Pour ne pas déformer les vêtements, il est conseillé de les étendre sans les tendre au maximum, cette astuce minimise le risque d’étirement des fibres. Idéalement, les chemises, blouses, pulls et gilets sont à faire sécher directement sur des cintres larges (qui ne risquent pas de rouiller).

 

9 — Recourir au défroisseur à vapeur plutôt qu’au fer à repasser. Moins agressif, il permet une meilleure conservation de la qualité des fibres. Il s’avère aussi plus simple d’utilisation en ne nécessitant pas de table à repasser. Certaines fibres peuvent malgré tout être altérées par la chaleur, c’est pourquoi il est conseillé de ne défroisser que les pièces pour lesquelles c’est indispensable.

 

10 — Entretenir les vêtements lorsqu’ils subissent les aléas du quotidien. En cas de tache, frotter délicatement sans attendre, à l’aide d’un chiffon humidifié à l’eau chaude (sauf pour les taches de sang). Si un tissu peluche, passer le rasoir anti-bouloches pour récupérer un vêtement comme neuf. En cas de trou enfin, (faire) réparer, customiser, ou upcycler est un réflexe à prendre pour être en accord avec la démarche slow fashion.
Bien sûr, référez-vous aux consignes d’entretien de chaque vêtement, grâce aux étiquettes et aux fiches produits des sites web, pour adapter ces astuces. Mais si vous prêtez attention à l’ensemble de ces détails, il est certain que vous parviendrez à rallonger la durée de vie de vos vêtements.
À vous le dressing durable !
Emeline

Laissez votre Commentaire

X